Le Centre Culturel Sénoufo ne pourrait aucunement fait exception faces aux perturbations mondiales provoquées par la pandémie du Covid-19. En effet, à l’instar de beaucoup d’autres structures d’action culturelle, depuis le mois de mars 2020, la plupart des activités du Centre sont suspendues. À nos jours, avec le dé-confinement progressif, le Centre recommence à accueillir quelques usagers parmi lesquels les nouveaux mariés qui viennent pour la prise des photos de souvenirs. Toutefois, quelques questions nous tourmentent : comment s’y prendre en ce temps de confinement, de méfiance et d’incertitude ? Est-ce aussi un temps de fête ? Faut-il se confiner jusqu’au jours où on trouvera une solution définitive à la pandémie ou faut-il continuer à danser avec le diable sur le dos ? Tout compte fait, le Centre a choisi de s’inscrire dans la politique sanitaire prônée par les autorités compétentes en la matière. Mais, avouons-le qu’il n’est pas toujours facile de faire adopter par le public les mesures sanitaires mises en place pour contrer la propagation du fléau à coronavirus. Dans l’espoir que cette pandémie sera maitrisée dans le meilleur délai, l’équipe du Centre culturel Sénoufo ne baisse pas le bras.

Sikasso, le 17 juin 2020

Père Bruno Ssennyondo

Directeur du CRSPCS