Du 28 au 30 janvier 2018, c’était au pays des hommes intègres d’accueillir le Centre Sénoufo et sa jeune troupe Miiriya de Sikasso composée des élèves du lycée Solidarité Enfance. Cette tournée pédagogique et culturelle a eu lieu à Bobo Dioulasso, au sud du Burkina Faso. La première partie consistait en deux thèmes pédagogiques et culturels finement exposés et débattus. L’exposé concernait particulièrement la tradition orale africaine avec l’accent mis sur les devinettes et les mécanismes traditionnels de prévention et règlement de conflits avec le cas spécifique des « Kôrèdugaw » en milieu sénoufo. La deuxième partie était une pièce théâtrale dénonçant les maux de l’immigration clandestine. A peine sortis de la mésaventure qui a longuement frappé toute la sous-région (la grève scolaire), quatre établissements scolaires n’ont ménagé aucun effort pour accueillir le groupe sikassois avec lequel ils partagent beaucoup en commun non seulement au plan géographique et historique, mais aussi culturel. Il s’agit du Lycée Technique Marie Adélaïde Cice, le Lycée Ouenze Coulibaly (LOC), le Collège Tounouma Garçons et le Centre Badenya du secteur 25. Cette fraternité dont on a bénéficié restera gravée en lettre d’or dans les cœurs de ces jeunes scolaires sikassois et de tous les amis et collaborateurs du Centre Sénoufo. Un grand merci à la société des Missionnaires d’Afrique (Pères Blancs) qui ont financièrement soutenu cette œuvre au profit de la jeunesse de la sous-région.